blabla
 
AccueilAccueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapter Eight

Aller en bas 
AuteurMessage
Karma
Admin
avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Chapter Eight   Ven 18 Mai - 0:45


Et on doit choisir
Parce que c'est la vie

► 334 lignes

Box d'Athena
Box de Speed Bullet
Box de Harmonia Dulce

Ethan Eden Faith Monroe Amalia Kyle Thomas

Utilisation d'un Résumé x2 dans les PB d'Eden.
Ce résumé se passe à Buenos Aires, après le chapitre sept. Je n'ai plus qu'un an de retard ^^

B U E N O S  A I R E S

Eden rejoint Ethan devant le van de transport. Les quatre chevaux ont voyagé ensemble, Athéna, la jument du canadien, Choctaw, le pie de sa soeur, Speed, l'alezan de la jeune femme et Harmonia, sa demi-pension.

C'est la première fois qu'elle s'occupe du voyage d'Harmonia Dulce, car d'habitude, les éleveurs s'en chargent. Mais aux dernières nouvelles, les éleveurs ne sont pas au top de leurs formes et pour diverses raisons, l'élevage risque de se dissoudre. L'américaine croise les doigts pour pouvoir racheter Harmonia et ça, même si elle doit prendre un crédit.

Le voyage de Prague à Buenos Aires a été long. Il devait l'être encore plus pour les chevaux. Mais c'est surtout qu'Eden déteste prendre l'avion. Manque de pot pour elle, ce moyen de transport est celui utilisé pour les changements du Haras. Heureusement que ce n'est que tous les quatre mois...

Pour la première fois, Eden n'a pas eu à être seule dans l'avion. Ethan et Monroe sont venus avec elle, lui tenir compagnie. Autant l'adolescente s'est endormie rapidement, la brune ne comprend d'ailleurs pas comment elle a fait, autant le jeune homme est resté à parler avec elle tout le long. Pendant seize heures et trente minutes quand même. Ils ont regardé des séries, des films, ils ont écouté de la musique, ils ont appris des mots en espagnol et se sont taquinés. Ça lui faisait du bien, à la brune, de lui reparler. Même si elle ne pouvait pas s'empêcher de repenser aux deux fois où ils se sont embrassés.

Ils se sont mis d'accord pour ne pas en reparler et aussi faire comme si rien ne s'était passé. Monroe a bien posé des questions sur leurs soudaines réconciliations et surtout, pourquoi du jour au lendemain, ils ont arrêté de se parler. Ethan ne faisait que lui dire de se la fermer alors qu'Eden souriait en changeant de conversation. L'adolescente est bien curieuse.

Ethan supervise la descente des chevaux, demandant à sa soeur de venir récupérer son cheval avant d'aller continuer de mettre son nez où il ne faut pas. Car malgré le fait qu'Eden a rendu le portefeuille à la blonde de l'autre fois, Monroe n'en démord pas. Elle veut trouver qui se cache vraiment derrière les traits de Amalia, Cynthia, Eva, Saskia... Au final, cette jeune femme a tellement de prénoms différents qu'ils ne savent pas comment l'appeler. Les deux adultes ont bien essayé de lui faire changer d'avis, mais Monroe est très têtue.

La canadienne récupère son cheval qu'elle installe dans un box. Ethan fait descendre les deux équidés d'Eden. Les éleveurs ont contacté brièvement Eden et lui ont demandé de mettre Harmonia dans l'écurie propriétaire, parce qu'Harmonia est la seule jument en demi-pension de l'élevage et que du coup, les autres n'allaient pas faire le voyage. Ils ne vont pas prendre une allée élevage juste pour la petite selle française. Oui, Eden s'inquiète. Elle a peur qu'après ce quadrimestre, Harmonia retourne auprès de ses propriétaires.

L'américaine tient d'un côté son cheval Speed, maintenant bien remis après son repos, et l'alezane pendant qu'Ethan descend la jument grise qui a l'air bien plus nerveuse que d'habitude.

« Il y a trop de bruit ici, dépêchons nous de rentrer. »

Le brun tient fermement la longe de sa jument pour éviter qu'elle ne se cabre. Derrière, Eden avance avec une Harmonia Dulce qui regarde partout autour d'elle, les oreilles bougeant dans tous les sens, et un Speed avançant juste tout droit, se collant de plus en plus à sa propriétaire. Elle le grattouille sous sa bouche et il ouvre légèrement la commissure des lèvres, signe qu'il apprécie ce genre de papouille.

Dans l'écurie, les quatre chevaux sont installés dans la même zone. Choctaw est à côté de Speed et Athéna et Harmonia en face. Les quatre étant calme, ils n'ont pas eu à négocier énormément au niveau du directeur pour qu'ils soient à peu près au même endroit. Et Speed ne fait plus autant d'angoisse dans son box qu'avant, maintenant qu'Eden lui met la radio et installe des peluches dans tous les coins du box pour qu'il se sente moins seul.

Après ce long voyage, ils ont bien mérité une bonne séance de détente. Ethan prend en charge aussi Choctaw, car l'adolescente l'a juste déposé dans son box avant de partir on ne sait où. Eden trouve que le jeune homme a beaucoup de patience avec Monroe. Elle n'en aurait pas autant.

Il prend d'ailleurs d'abord le pie et demande à l'américaine de mettre les trois autres au paddock pour qu'ils se soulagent les jambes un peu seuls. Le plus difficile a été de déposer Athéna qui ne voulait pas la lâcher une seule seconde. Elle a essayé de ressortir du paddock avant qu'Eden ne le referme. Elle avait oublié à quel point cette jument préfère la présence de l'Homme que de celle de ces congénères.

Elle rejoint son ami qui est dans un rond de longe libre. Les chevaux arrivant à peu près tous en même temps, ils se font rares ceux disponibles. Normal, tous les cavaliers veulent détendre leurs montures après un si long trajet.

Ethan fait trotter l'hongre aux deux mains, parfois en le laissant faire ce qu'il veut. Il ne recherche pas vraiment de l'écoute, mais plus l'étirement. Alors. si faire des petits bonds de joie peut aider le pie. D'un claquement de langue, il met Choctaw au galop et la jeune femme est choquée de voir que l'équidé répond aussi bien aux demandes du jeune homme. Elle lui pose alors la question de pourquoi, Choctaw est aussi réactif.

« Choctaw a été le premier cheval que j'ai débourré. Et il a toujours vécu avec nous depuis qu'on l'a acheté.
Tu débourres des chevaux ?
Oui. J'aimerai devenir éleveur plus tard. Au début, je comptais reprendre l'élevage qu'on a chez nous. Mais nous ne faisons que des chevaux spécialisé en western ou des chevaux pour contrôler et ramener le bétail... Avec Athéna, que j'ai acheté juste avant de venir à Full Horse, j'ai compris que je voudrais plus élever des chevaux spécialisés en équitation classique, surtout de saut.
Tu y arriveras. Elle lui sourit.
On verra bien. Tu veux bien me ramener Athéna ? Et déposer Choctaw au paddock aussi. Je reste ici pour garder le rond de longe, sinon on va se le faire prendre. »

Eden hoche la tête et prend la longe du pie et le ramène dans le paddock, le laissant avec les deux alezans, prenant en passant la jument grise.

Ce quadrimestre démarre déjà mieux et annonce quelque chose de beau pour la jeune femme.


Après une semaine bien chargée à Buenos Aires, le temps de s'habituer au locaux, à la vie ici et de prendre ses marques, Eden reçoit un appel inattendu.

Enfin, si, un peu, car Kyle l'a prévenu qu'il allait l'appeler, mais c'est surtout la nouvelle qu'il lui annonce qui laisse la brune sur le cul.

« Salut, ma chérie, comment tu vas ?
Bien et toi ?
Dis moi, comment tu fais du parking de ton haras pour venir jusque là où tu es ?
Hein ? Elle n'est pas sûre de comprendre exactement ce qu'il veut dire par là.
Surprise ! Un taxi m'a déposé sur le parking de Full Horse, mais après je ne sais pas où aller. »

Elle lui glisse un j'arrive avant de raccrocher et de partir, à la fois paniquée d'accueillir Kyle ici et très heureuse de le revoir. Une fois dans l'allée et s'assurant qu'il n'y a aucun cheval autour, elle se met à courir pour arriver le plus vite possible au parking. Elle finit par le voir, avec son éternel bonnet noir sur ses cheveux, ne laissant voir que les racines brunes de devant. Elle lui saute dans les bras, l'embrassant à pleine bouche. C'est si bon de le revoir. Non, elle n'a pas oublié ce qu'il lui a fait, mais elle lui a pardonné. En même temps, il faut dire que le métisse est doué pour se faire pardonner. Il la sert contre lui un peu plus fort avant de rompre le baiser.

« Tu vas dormir où ? Demande-t-elle en enfouissant sa tête dans sa nuque.
J'ai réservé une chambre d'hôtel. Evidemment, j'aimerai que tu viennes avec moi. Par contre, je serai pas contre une petite visite des lieux. »

Elle lui sourit, acceptant ses deux demandes. Elle dormira à l'hôtel avec lui, car leur retrouvaille ne peut se faire correctement dans les chambres élèves. Il prend son visage dans ses mains, l'embrassant de nouveau. Kyle lui a énormément manqué. Et pourtant, en l'embrassant, elle ne peut s'empêcher de penser à Ethan.

Elle l'entraîne dans le Haras en emmêlant leurs doigts ensemble. Elle lui montre tout d'abord rapidement le pavillon élève, lui montrant aussi sa chambre. Elle en profite pour prendre un sac et mettre quelques affaires de rechange dedans pour l'hôtel. En bon gentleman qu'est Kyle, il prend le sac et le porte. Eden lui montre ensuite les écuries et lui présente Speed Bullet, son cheval, mais aussi Harmonia Dulce, sa demi-pension. Kyle s'intéresse à sa vie à l'écurie nomade. Il lui demande ce qu'elle y fait, ce qu'elle compte devenir après ses trois années de formation... Il en est adorable.

Elle se hisse sur la pointe des pieds et l'embrasse, devant le box de Speed. A ce moment-là, Monroe et Ethan rentrent dans l'écurie avec leurs chevaux.

Si Monroe n'était pas aussi curieuse, elle n'aurait pas aperçu la tête qu'a fait son frère en voyant Eden et ce jeune homme. Sauf qu'elle l'est. Et d'un coup, elle comprend mieux pourquoi ils se sont arrêtés de se parler pour ensuite se réconcilier. Il y a des sentiments entre son frère et l'américaine. Mais visiblement, celle-ci a un copain.

Eden se retourne en entendant Athéna hennir et en voyant Ethan, elle baisse la tête. Monroe est la première à prendre la parole.

« Bonjour, je suis Monroe. Une amie d'Eden et la soeur d'Ethan. Et elle lui tend sa main comme les adultes font.
Kyle. Son copain. Enchanté. Il tend aussi sa main vers Ethan. Tu ne m'as pas parlé de ces deux-là, dit-il en se retournant vers sa copine.
Oui. Je les connais depuis le trimestre à Prague. »

Eden cherche le regard d'Ethan, mais il ne le pose jamais totalement sur elle, ne lui laissant ainsi aucune occasion. Le canadien parle avec Kyle et Monroe rentre Choctaw dans son box. Pour une fois, elle décide de ne pas se mêler de ce qui ne la regarde pas. Et c'est bien une première pour elle. Mais là, il y aurait bien trop de dommages collatéraux si elle venait à mettre son grain de sel au milieu. Autant éviter.

Quand Kyle se retourne pour caresser le pie de l'adolescente, Eden arrive enfin à avoir l'attention d'Ethan. Il lui sourit. Mais elle voit bien qu'il n'est pas sincère. Elle lui rend son sourire, mais le sien est rempli d'excuse. Elle espère qu'il comprendra...

Son copain passe son bras autour de sa taille et elle détourne les yeux pour les poser sur le métisse. Il dit au revoir aux deux Collins et le jeune couple part pour rejoindre le parking et aller prendre un taxi.  


L'hôtel qu'a réservé Kyle pour le jeune couple est charmant. Il a dû mettre pas mal de ses économies dedans. Ils ont pu déjà apprécier le repas, la piscine chauffée, le bain qui fait aussi jacuzzi dans leurs chambres et le lit.

Ils ont décidé qu'aujourd'hui, ils iront passer un moment en amoureux dans le Bosques de Palermo, un grand parc de Buenos Aires. Ils se sont installés dans l'herbe, avec une couverture sous eux. Eden est allongée sur le dos et Kyle est appuyé sur son coude, légèrement au dessus de sa chérie.

Les marques d'affections ne manquent pas. Et pourtant, plus il y en a, plus elle pense à Ethan. Elle s'en veut de lui balancer son couple ainsi à la figure.

« Faith a quand même de bonnes idées.
Pourquoi ? Demande-t-elle surprise.
C'est elle qui m'a dit de venir te rendre visite. »

Oh oui, parfois sa soeur a vraiment de bonnes idées. Mais là, c'est un peu mitigé. Elle est vraiment heureuse de voir Kyle. Et pourtant, elle a l'impression que le métisse ne fait désormais plus parti de son monde. C'est un peu comme le vieux vêtements qu'on garde parce qu'il a longtemps fait parti de notre vie et qu'il représente beaucoup de chose mais qu'on ne peut plus mettre car il ne nous va plus. Kyle est ce vêtement.

Mais Eden essaie de se persuader que ce n'est que de passage. Qu'elle aime toujours autant Kyle qu'avant, avant qu'il la trompe, qu'elle ne repense pas aux lèvres d'Ethan quand c'est l'américain qui l'embrasse. Alors elle embrasse son copain. Mais il manque quelque chose. Ce petit truc qu'ils avaient il y a longtemps et que maintenant, elle n'a plus avec lui.

Non, elle l'a plus avec Kyle parce qu'elle l'a avec quelqu'un d'autre. Merde. Elle a ce petit truc avec Ethan.


Ce matin, elle laisse Kyle faire la grasse matinée et commande un taxi pour retourner à Full Horse. Ce n'est pas parce que le métisse est à Buenos Aires qu'elle doit délaisser ses chevaux pendant une semaine et l'entraînement. Le temps que le taxi arrive, elle se prépare rapidement, une natte africaine, sa culotte d'équitation noire, ses boots et un haut gris à manche longue ainsi que sa veste coupe vent. Ce n'est pas des plus sexy, mais elle préfère se sentir à l'aise pour monter qu'être jolie. En quittant la chambre d'hôtel, elle se sent plus légère. Pas de Kyle sur son dos puisqu'il dort. Tellement plus légère qu'au final, elle se sent coupable. C'est quand même son copain.

Arrivée à l'écurie nomade, Eden s'empresse de rentrer dans les écuries. Là-bas, comme convenu par message, elle y retrouve Ethan qui l'attend devant le box d'Athéna. Il lui sourit, mais ce sourire n'est pas aussi chaleureux que d'habitude.

« Alors ces deux jours en amoureux ?
C'était cool, mais en disant cela, sa gorge se noue.
Kyle a l'air vraiment d'être un type bien.
Il l'est. Mais parfois, il peut tout foirer sans s'en rendre compte. »

Il l'avait quand même trompé !

Ils préparent leurs montures en silence. Eden a décidé de travailler Speed Bullet ce jour-là, parce qu'il a pris un peu de retard le gros loulou avec son repos. Même si elle lui faisait faire des exercices, on voit bien qu'il a perdu un peu de muscle et gagné un peu de gras. Il est temps de brûler toutes les calories pour l'alezan.

Une fois les deux équidés prêts, les deux amis se rendent dans le manège. Ethan n'a rien dit à l'américaine sur l'exercice du jour. Juste qu'il fallait prévoir les protections car ça allait être du saut.

Il tend les rênes de la grise à Eden pendant qu'il prépare le dispositif. Pendant ce temps, la jeune femme fait marcher les deux équidés. Même si il y a une certaine différence de taille entre l'hongre et la jument, le fait que Speed se tienne encolure baissée lui permet de ne pas avoir les bras écartelés même si Athéna ne fait que regarder son propriétaire.

Du coin de l'oeil, elle regarde son ami faire. Il pose d'abord une barre au sol et à peu près à un mètre vingt de là, deux croisillons en saut de puce. À environ cinq foulées, il place une nouvelle barre au sol et de nouveau un saut de puce. Et à la fin, un petit vertical pas bien haut. Dans une largeur du manège, Ethan pose quatre barres au sol assez espacées. Il revient vers la jeune femme et reprend sa jument.

« Aujourd'hui, on va faire ce qu'on appelle la ligne infernal. Ca permettra à Speed de faire du renforcement musculaire. Pour l'instant, on reste sur cette hauteur. Plus tard, on pourra augmenter la difficulté. Bon allez, on s'échauffe. Les cavalettis là-bas sont aussi pour l'échauffement. »

Et sur ceux, il se met en selle. Eden en fait de même, puis lance Speed au pas. D'abord rênes longues, le laissant un peu aller où il a envie, puis elle l'emmène au pas sur les barres au sol. Speed a bien dû buter deux trois fois contre les barres, gros lourdaud qu'il est, ne voulant pas lever ses postérieurs un peu plus haut. Ce n'est pas bien grave, ce n'est que le début de la séance. Après avoir fait au moins cinq minutes au pas, elle demande le trot, s'installant dans la selle pour faire un trot assis rênes longues. Encore une fois, elle le laisse prendre les courbes comme il en a envie. Tout doucement, elle reprend les rênes pour remonter un peu l'encolure de l'alezan. Eden l'emmène une nouvelle fois sur les barres. Cette fois-ci, il ne touche qu'une seule barre avec un de ses antérieurs. Même si ce n'est pas parfait, elle le félicite pour être aussi patient dans son échauffement. Juste après les barres, dans l'angle du manège, elle demande un départ au galop. Evidemment, elle ne l'a pas de la première fois. Elle replace alors ses aides et il finit par prendre le galop.

À la fin de l'échauffement, Ethan et Eden se rejoignent au milieu du manège. Il lui donne les dernières indications pour l'exercice. Speed doit être dans un galop de travail. Il faut qu'elle le fasse en arrivant par la droite mais aussi par la gauche, en étant le plus centré possible. À la sortie de la ligne, elle doit partir de l'autre côté de son arrivée. Alors si elle est arrivée par la droite, il faut ensuite qu'elle parte à gauche et inversement. Il ne faut pas que Speed se précipite sur les obstacles, sinon, il n'aura pas assez de place pour prendre le saut et risque le refus, ou alors de sauter après s'être arrêté.

Il lance Athéna sur un cercle au galop avant de rentrer dans la ligne infernale. Cette jument a vraiment la classe. Elle saute sans rechigner une seule fois. Elle ne se laisse pas impressionner par le nombre d'obstacle présent. Après le vertical, il fait signe à Eden d'y aller. Elle demande le galop à Speed sur un cercle et l'emmène sur la première barre au sol. Ils passent sans aucun soucis le premier saut de puce. Après les cinq foulées libres, Speed passe la barre au sol et le nouveau saut de puce. C'est au vertical que ça devient plus compliqué. Ayant sauté un plus proche du deuxième croisillon, il arrive trop près du vertical. Elle serre les jambes pour être sûr qu'il ne se dérobe pas. Elle le sent hésitant et même ralentir. Elle le talonne un peu et il finit par sauter le vertical dans une allure beaucoup plus lente que au début de la ligne. Ce n'est pas bien grave. Ce n'est que le premier passage.

À la fin de la séance, Speed marche l'encolure basse, d'un pas lent. Athéna a l'air fatigué aussi, mais un peu moins que l'hanovrien. Ils ont mérité une après-midi au pré. Ils rangent les obstacles et ramènent les équidés dans l'écurie pour les panser. Une fois nettoyé, les deux amis emmènent les chevaux dans les patures.

Accoudés sur la barrière, ils regardent les chevaux avancer jusqu'à l'abreuvoir et le foin étalé sur le sol. Eden finit par tourner la tête en direction d'Ethan, le regardant. Elle ne l'avait jamais vraiment fait avant. Il a une barbe de trois jours, des traits fins mais assez carrés d'tout de même et de jolies pupilles marrons presque couleur ambre. Le canadien tourne la tête et attrape Eden en flagrant délit. Il lui sort un sourire taquin.

« Ça va ? Tu te rinces l'œil ? Elle se met à rire.
N'importe quoi.
Je t'ai vu.
C'est même pas vrai, je te matais pas.
Je te comprends en même temps. Je suis beau. »

Elle lui donne un coup de poing dans l'épaules, se faisant sûrement plus mal elle que ce qu'elle lui a fait. Ils ont l'air de deux enfants à rire ainsi. Oui, ce qu'elle n'a pas avec Kyle, elle l'a avec Ethan. Et elle a envie d'essayer avec le cavalier.

En tout cas, au moment où elle a pensé ça, leurs rires moururent dans le vent de Buenos Aires. Ils se regardent désormais, sans parler, sans bouger, juste chacun avec un sourire. Elle n'a pas envie que ce moment se termine. Elle veut rester dans cette petite bulle où elle se sent bien. Ils ne se sont pas rendus compte qu'ils se sont aussi rapprochés physiquement.

Derrière, Monroe voit tout. Elle qui était venue pour annoncer qu'elle en avait appris plus sur la blonde aux faux-papiers. Elle regarde, stupéfaite, ce qu'il se passe sous ses yeux. Eden et Ethan s'embrassant. Ils n'ont jamais eu l'air aussi heureux l'un que l'autre à ce moment-là. Mais Eden est en couple avec Kyle. Et elle risque de faire mal à Ethan si elle joue sur les deux tableaux. Elle décide alors d'intervenir.

« Et Kyle dans tous ça ? »

Les deux jeunes se retournent vers Monroe. Oui, Kyle dans tous ça. Eden ne faisait que y penser. Que devenait Kyle dans tous ça ? Son premier amour. Elle voulait être avec Ethan, ou au moins essayer de développer quelque chose entre eux. Parce qu'avec Kyle, leur relation avait été trop brisé. Ils avaient juste essayé de masquer les cicatrices.


Durant toute la fin de la semaine, Eden a réfléchit à comment annoncer à Kyle qu'elle voulait le quitter. C'était vraiment pas facile comme choix à prendre. Mais c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

Pourtant, elle s'en veut. Parce qu'après son baiser avec Ethan, elle savait très bien qu'elle voulait être avec le canadien. Mais elle est retournée à l'hôtel et a continué d'accepter que le métisse l'embrasse.

Quand elle l'accompagne à l'aéroport, elle a pris sa décision. Elle va lui annoncer dans le taxi.

« Kyle ?
Hum ?
Il faut qu'on parle. Il se retourne vers elle, les sourcils froncés.
De ?
Nous. Il a l'air encore plus perdu. Et d'un coup, elle n'a plus envie de lui dire. Mais elle doit le faire pour Ethan. Je te jure que je t'aime mais...
Attend, attend. T'es en train de me quitter là ? Elle baisse les yeux. Ouai, t'es en train de me quitter. Je pensais que tu m'avais pardonné, mais en fait non.
C'est pas ça.
Alors c'est quoi le problème ? Il lève la voix.
Entre nous, c'est plus comme avant, Kyle. Je t'aime, et tu seras toujours mon premier amour. Mais j'ai changé, et notre relation me convient plus.
Ouai, t'as changé depuis que t'es dans ce truc là. T'sais quoi, très bien. C'est fini. Mais ne reviens pas pleurer quand tu penseras trop à Joy. »

Ces mots sont durs à entendre. Oui, Kyle a été son pansement pour Joy. Mais de là à remettre la mort de sa petite soeur sur le tapis. Elle demande alors au taxi de s'arrêter et elle descend. Elle aurait espérer que ça se passe mieux. Mais ce n'est pas le cas. Elle appelle un autre taxi pour revenir à l'écurie. Triste mais aussi soulagée. Triste parce que ça faisait un moment qu'elle n'avait pas pensé à Joy. Sa si jolie petite soeur... Et soulagée, parce que c'est terminé avec Kyle.

Ethan Eden Faith Monroe Amalia Kyle Thomas
CODE BY ÐVÆLING //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testkarma.forumactif.com
 
Chapter Eight
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Testkarma :: RP :: FH-
Sauter vers: