blabla
 
AccueilAccueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapter Three

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karma
Admin


Messages : 340
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Chapter Three   Sam 25 Fév - 14:44




Regretter

I am an Hurricane
Are you insane like me ? Been in pain like me? Bought a hundred dollar bottle of champagne like me ? Just to pour that motherfucker down the drain like me ? Would you use your water bill to dry the stain like me ?

musique
287 lignes
Box d'Harmonia Dulce
Box de Speed Bullet Ousira
Box de Choctaw

EdenKyleFaithMonroeEthanMamanPapaJulianBarbara


La sensation que je déteste le plus au monde, c'est celle du regret. Et plus particulièrement quand je suis au chaud dans les bras de Kyle et que je sais que je vais devoir le laisser pour repartir à Full Horse. J'ai envie de retrouver Harmonia Dulce, la vie plutôt calme de l'écurie, parce que ça fait du bien de ne plus être dans une ville blindée de monde, d'entendre le bruit des klaxons à longueur de journée et le brouhaha incessant quand je vais en cours. Mais, je n'ai pas envie de laisser Kyle. Et la, je me retrouve face à un dilemme. Et je ne peux pas lui en parler, car il ne sera pas objectif. Il va me dire de rester avec lui. Et ses bras vont tellement me manquer que j'hésite maintenant.

Puis finalement, après une bonne nuit de sommeil, je trouve un compromis. Je vais retourner à Full Horse, et Kyle pourra me rendre visite aussi longtemps qu'on sera ensemble. Si seulement... Il pourra même venir s'inscrire si il en a envie. J'aimerai d'ailleurs qu'il vienne avec moi, qu'il me suive pour une fois. Mais ce serait égoïste de ma part de lui demander de laisser toute sa vie derrière lui, de laisser ses études, ses amis et sa famille ici et de partir avec moi à Los Angeles.

Je me réveille dans ses bras, blottit bien au chaud, enfonçant mon visage dans le creux de son cou. Il ronflait légèrement quand il dormait. J'en avais eu l'habitude il y a une époque, mais maintenant, quelque chose me titillait. Je caressais son torse découvert du bout de mes doigts, remontant vers son visage, espérant le réveiller. Je n'ai pas eu à attendre longtemps avant de voir ses yeux marrons papillonner. Il posa son regard sur moi et me sourit.

- Hey ma belle, comment tu vas ? Sa voix rauque du matin me remplissait de bonheur.
- Je vais bien.

Je souris avant de me relever sur mes coudes pour l'embrasser. Je sentis ses bras s'enrouler autour de moi pour me rapprocher encore plus de lui. Je finis par laisser tomber mon buste sur son torse, collant ainsi ma poitrine dénudée contre sa peau brûlante d'envie. Je ris contre ses lèvres.

- Non, pas ce matin. Ses mains descendirent vers mes cuisses. Je dois préparer mes affaires pour retourner au Haras. Il ronchonna avant de prendre mon visage en coupe entre ses mains.
- Tu peux rester ici et reprendre ta vie comme avant, tu le sais ? Bien sûr que je le sais. Je le sais mais je me sens bien à Full Horse. Bien mieux qu'ici.

Je secouais la tête et me dégageait de son emprise, je me glissais hors du lit, attrapant mes vêtements qui sont éparpillés à droite et à gauche dans la chambre avant de me diriger vers la salle de bain pour faire ma toilette et m'habiller. Non parce que je dois encore retourner chez ma sœur pour récupérer mes affaires, passer voir mes parents ainsi que mon demi-frère et partir à l'aéroport pour retourner à Los Angeles.

Quand je sortis de la salle de bain, je tombais directement sur Kyle qui était appuyé contre le mur, avec son sourire à tomber par terre sur les lèvres.

- Ne me regarde pas comme ça ! Lui dis-je en tapotant mon index sur son torse, mais je ne réussis qu'à le faire rire.
- Tu es tellement magnifique que je ne peux m'en empêcher. Je te déshabillerai d'ailleurs bien sur place, rajouta-t-il avec un sourire pervers cette fois-ci.
- Non. Non, tu peux me faire cette tête autant de fois que tu veux, je ne céderai pas. Ce n'est pas le moment, je risque d'être en retard.

Il souffla et se contenta de me déposer un baiser sur le haut de mon front, à la naissance de mes cheveux bruns.

- Je t'aime, chuchota-t-il avant de me lâcher.
- Moi aussi Kyle. Mais je me sens bien à Full Horse, et je préfère y retourner.
- Même si ça ne me plaît pas, je comprends. On se revoit bientôt de toute façon ?
- Promis.

Kyle m'embrassa puis il s'habilla à son tour pour me conduire chez Faith pour que je puisse préparer la fin de ma valise. Quand il arrêta la voiture devant le bâtiment ou habite mon aînée, il m'embrassa doucement, comme un baiser qui avait un parfum d'adieu, un parfum de trop peu. Et même si je savais au fond de moi que rien ne serait plus pareil, je n'avais pas envie de me l'avouer, et ce baiser ne faisait que confirmer mes soupçons. J'avais juste pas envie de le voir, alors je cachais cette idée sous cette tonne de doute.

Mes affaires prêtes, je n'avais plus qu'à dire au revoir à mes parents. Première escale chez ma mère qui faisait son ménage quand avec Faith on est arrivé. Depuis quelques temps, elle est devenue maniaque de la propreté. C'est le seul moyen qu'elle a trouvé pour lutter contre son envie de boire. Je dois dire que je préfère la voir passer dix fois la serpillière durant une journée que descendre cinq bouteilles de vodka. Même Faith le pense même si parfois elle lance des petites piques à notre mère comme elle sait si bien le faire.

- A force de nettoyer le sol, tu vas décoller le parquet.
- Arrête de te foutre de moi.
- Mais c'est vrai ! Oh ! Attention, un grain de poussière vient de se déposer sur l'étagère, va falloir que tu repasse le chiffon.
- Allez ouste sale gamine ! Fit-elle en donnant un léger coup de chiffon à Faith en rigolant.

Oui, ma famille me manque quand je suis à Full Horse. Mais quand je suis avec eux, je pense trop à Joy, et je ne peux pas me le permettre. Joy est la source de tous mes problèmes, je dois m'éloigner d'elle. Peut-être qu'un jour, elle ne me fera plus mal, mais j'ai l'impression que c'est bien trop tôt encore pour que ce soit facile.

On rigole encore une dizaine de minutes avec maman avant de partir chez papa. On est accueilli par Julian qui demande directement mes bras. Je serre aussi bien Barbara dans mes bras. Elle est très gentille. La pauvre, elle s'est retrouvée dans des histoires de famille alors qu'elle n'avait rien demandé, surtout avec Faith qui ne voulait pas la voir. J'ai réussi à arranger la chose et depuis, elles s'entendent plutôt bien.

Papa et Barbara me souhaitent bon courage pour la suite à Full Horse, pendant que Julian essaye de me montrer tous ses jouets que j'ai déjà vu des dizaines de fois. A part une nouvelle petite voiture bleue qui se rajoute à sa collection, il n'y a rien de neuf sous le soleil. On finit par partir et Faith me dépose devant l'aéroport. Elle ne me regarde pas, et se contente juste de déposer un baiser sur ma joue. Je crois qu'elle retient ses larmes et que si elle pose ses yeux sur moi, elle va craquer. Je la remercie intérieurement, parce que je me retiens de pleurer aussi et je suis contente qu'elle tienne pour le moment aussi bien le coup. Je récupère ma valise dans le coffre de sa voiture et je rentre dans le hall de l'aéroport juste en lui faisant un signe de la main. Et avant même que je ne m'en rende compte, j'ai les joues noyées de larmes.

Je n'aime pas l'avion. Ce n'est pas nouveau, je n'aime pas l'avion. De toute façon, je n'aime pas les transports qui ne sont pas en contacts avec la terre ferme. Je ne me sens pas rassurée, mais je n'ai pas trop le choix.

Après ce petit séjour en famille, je me sens à la fois mieux, parce que c'est un retour au source, mais j'ai en même temps un vide immense qui prend chaque jour un peu plus de place. Comme si la réalité venait de me frapper en plein visage, et j'ai l'impression que ce vide est causé par Kyle. Même si on ressort ensemble, il y a quelque chose qui a changé entre nous, quelque chose qu'on ne peut réparer. Sauf que je ferme encore les yeux dessus, je n'ai pas envie de faire face à cette douleur, comme si je pouvais l'ignorer.

Arrivée à Full Horse, je remonte ma valise dans ma chambre, changeant rapidement de vêtement pour enfiler un pantalon d'équitation marron confortable, ainsi qu'un débardeur léger et j'enfilais rapidement mes boots pour aller m'occuper de la jument que j'ai en demi-pension, la belle Harmonia Dulce. Je prends au passage mon sac de pansage et je descends de ma chambre pour me rendre rapidement dans le bâtiment des élevages direction celui où se trouve l'alezane.

Je rentre dans les écuries, le sourire aux lèvres. Toutes la tension s'envole et je me sens mieux, comme si je pouvais mieux respirer d'un seul coup, comme si Full Horse avait un pouvoir sur moi. Le pouvoir de me soulager de tous mes problèmes. Je dépose le sac de pansage devant le box de la jeune jument qui a passé sa tête par dessus la porte de son box pour me dire bonjour dès qu'elle m'a entendu arriver. Je me doute bien qu'elle doit le faire avec tous le monde, mais j'aime croire qu'elle est attachée à moi. Je crois que c'est un peu le fantasme de tous cavaliers, de croire que son cheval est attaché à lui et qu'il n'a ces petites marques d'affections juste pour lui.

Je rentre dans le box de la Selle Française et je commence par la brosser avec le bouchon pour enlever la poussière qui s'est incrustée dans sa robe alezane. Je la nettoie minutieusement, parce que je trouve que ce moment est juste extraordinaire. Comme à chaque fois que je panse Harmonia Dulce, je lui raconte ma vie. Alors vu que je ne l'ai pas vu pendant quelques jours, je lui raconte ma petite semaine chez ma famille, ma réaction quand je suis allée sur la tombe de Joy, le bien fou que ça m'a fait finalement de pleurer ainsi et je lui parle de Kyle.

Elle souffle lourdement, comme si elle aussi elle comprend que je fais une très grosse erreur. Je la caresse, enfonçant mes doigts dans sa crinière qui a l'air d'avoir été passé à l'eau de javel.

- Je sais ma belle, je sais que ce n'est pas bon pour moi, mais que veux-tu ? Je suis complètement dingue de ce mec.

Oui, je suis accrochée à ce garçon qui m'a retourné la tête. Mais avant d'être mon copain, il est avant tout mon meilleur ami, et je le connais mieux que personne. Je sais qu'il n'est pas capable de faire mal à quelqu'un volontairement et encore moins à moi, mais quand il a bu ou alors quand il fume en soirée autre chose que des cigarettes, Kyle peut faire certaines choses sans s'en rendre compte. Comme la dernière fois. Mais je crois en lui. Je sais qu'il m'aime aussi.

Je suis naïve, je le sais. Un peu trop peut être.

Je place l'amortisseur par dessus le tapis gris avant de poser la lourde selle de cuir. Je fais passer la sangle bavette sous le ventre de Dulce, et je passe les sangles dans les anneaux et je serre une première fois juste pour tenir la selle. Je m'approche de sa tête et attrape le filet, enfonçant le mors dans sa bouche pour qu'elle l'accepte. Elle rejette deux trois fois la tête avant que j'arrive enfin à lui passer le filet correctement.

On arrive dans la carrière et une fois le tour à pied avec Dulce fait, je la ramène au milieu du carré de sable. J'enfonce mon casque sur ma tête et je monte sur son dos en m'aidant d'un bloc posé dans la carrière. Je règle mes étriers rapidement, comme je suis actuellement la seule à monter la Selle Française, les étriers de sa selle ne sont pas déréglées, mais je préfère le refaire à chaque fois, par mesure de sécurité. Je la lance au pas autour de la carrière, je lui fais faire plusieurs figures comme des cercles avec plus ou moins de diamètres, des demi-voltes, des changements de mains, puis je la lance au trot. Je me cale d'abord en trot enlevé, et je refais ces figures précédentes simples avant de m'asseoir dans la selle. J'ai toujours eu plus de mal à faire le trot assis, de un parce que ça me fait énormément mal au dos, et de deux parce que je rebondis à chaque fois. Après quelques tours au trot, je la passe au galop et on recommence, avec des changements d'allures, des transitions pas galop comme j'ai l'habitude de travailler pour échauffer la jument avant chaque séance que je fais avec elle. Je ne sais pas pourquoi je fais tous ça, peut être l'habitude des séances en club ou on commence toujours l'échauffement ainsi avant de faire la leçon.

Une fois que je juge que notre échauffement est fini, je place deux plots, puis une barre au sol, un croisillon et deux autres plots derrière. C'est un petit exercice que j'ai vu sur internet pour bien apprendre à être droit sur des obstacles. Je compte reprendre toutes les bases pour être sur d'avoir un bon niveau, déjà parce que ce sera beaucoup plus agréable pour la suite avec Harmonia Dulce, mais aussi pour les peut être futurs chevaux que je pourrai monter si Full Horse marche pour moi.

Je la lance au trot entre les plots, trot enlevé parce qu'il est bien plus facile pour moi, et je la dirige sur la barre au sol puis sur le croisillon, et on se dirige vers les deux derniers plots. Je recommence l'exercice plusieurs fois au trot, puis au galop, avant d'ajouter un peu de difficulté en ajoutant une barre à une cinquantaine de centimètre du sol après le croisillon.

Je mets l'alezane au trot de nouveau et j’enchaîne les deux obstacles en essayant de rester la plus droite possible entre le croisillon et la barre. Mais j'ai l'impression d'être un peu déporté sur la droite. Alors je recommence jusqu'à ce que je juge que ce que je fais est parfait. Et je recommence cette fois-ci au galop, et je réitère cet exercice jusqu'à ce que je sois parfaitement droite entre les obstacles et quand je l'ai franchit. Ce serait tellement plus simple avec un professeur ou juste un cavalier beaucoup plus performant que moi. N'importe qui. Mais il ne faut pas que je rêve, pour cela il faudrait d'abord que je rencontre des gens ici, et ce n'est pas encore fait.

Après ces petits exercices pour voir si je peux rester droites sur un petit enchaînement d'obstacle, je descend de la jument pour me faire un petit parcours facile. Un croisillon en entrée, puis je tourne sur la gauche pour aller sur une simple barre pas très haute, et je continue pour sauter une autre barre. Ensuite, je reviens vers le milieu de la carrière sur un petit oxer, et un croisillon avant de terminer par un dernier vertical sur la droite. Ces obstacles ne sont pas bien haut, mais ils suffissent pour la leçon d'aujourd'hui. Je ferai demain un peu plus haut et un peu plus dur, mais il ne faut pas que j'oublie que je me considère encore comme une débutante et que sans coach, je ne peux pas évoluer aussi bien qu'avec, et donc que je dois aller à mon allure sans jamais brusquer ma monture.

Je remonte sur la jument et je la dirige au trot sur le premier obstacle. Avec l'alezane, c'est comme de la magie de sauter. On a l'impression de voler par dessus les barres tellement que c'est confortable avec elle. Je n'ai pas peur de sauter plus haut, car je sais que Harmonia Dulce ne me lâchera jamais face à un obstacle. Et c'est pour ça que j'ai envie de devenir meilleure, pour pouvoir l'amener jusqu'au maximum de son potentiel.

Après cette petite séance de saut, où il n'y a eu que des points positifs, à part deux trois barres qui ont finit par terre parce que je n'avais pas placé la jument assez droite devant le saut, je sors la jument de la carrière. Pour la remercier de ce moment parfait, je la dirige sur les petits chemins de balades autour du Haras. Je ne connais pas les alentours puisqu'on est arrivé il y a peu de temps à Los Angeles, mais il paraît qu'il y a la plage pas loin. Je donne un léger coup de talon, et nous voilà au trot sur le chemin sableux, entre les arbres, profitant du calme du paysage.

Après une vingtaine de minutes au milieu des arbres, on finit par arriver sur une dune de sable. Harmonia Dulce s'ébroue au contact du sable brûlant. Je rigole, ça fait tellement du bien de voir des choses simples. Je me sens tellement bien que je sais que ce n'est pas une erreur d'avoir laissé toute ma vie là-bas pour m'inscrire ici. Et ça même si il faut que je bosse deux fois plus avec mes cours à domicile. Je lance la jument au galop pour la diriger vers le bord de l'océan, laissant ainsi l'immensité bleue venir lécher les sabots de ma jument de demi-pension. Dulce aussi a l'air d'apprécier.

Je finis par ramener la jument alezane au haras. Je la rentre dans son box, et je la panse pour la nettoyer de la sueur de notre entraînement, et je décolle le sable qui est collé sous ses sabots. Après une quinzaine de minutes, elle est propre et j'amène dans un paddock à l'ombre pour qu'elle profite de la fin de son après-midi. Je remonte dans ma chambre et je vide ma valise dans les armoires et commodes disponibles pour ma petite personne dans la chambre que je partage avec les autres élèves de Full Horse. Une fois mes vêtements rangés, je m'installe sur mon lit aux draps propres et j'allume mon ordinateur pour appeler Kyle par Skype. Il décroche à la première sonnerie. On reste bien une heure en appel audio, jusqu'à ce que mon premier colocataire de chambre débarque et que je raccroche pour ne pas gêner, puis aussi par pudeur. Ne sachant alors que faire, je ressors de ma chambre et je rentre ma jument de demi-pension du paddock dans son box en lui donnant un dernier coup de brosse. Je remplis sa mangeoire et son abreuvoir et je la laisse pour la nuit.

C'est la fin de la journée, après avoir mangé au réfectoire du Haras Nomade, je prends mes affaires de toilettes et pars me laver avant de me mettre dans mon lit, avec mon casque sur les oreilles pour regarder un des nombreux films que j'ai sur mon ordinateur. Après le long métrage, je finis par me coucher, en envoyant des messages à Kyle. Qu'est-ce que je l'aime. J'ai l'impression d'être l'adolescente que j'étais au début quand on se parlait jusqu'à tard le soir, avant qu'on ne sorte ensemble, quand on était encore que des meilleurs amis, à l'époque ou tout était plus simple entre nous, où je n'avais pas tous ces problèmes, et où j'avais juste à fermer les blessures que Joy venait de laisser. Cette époque où j'étais encore insouciante.

Je finis par m'endormir, assommée par cette longue journée.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testkarma.forumactif.com
 
Chapter Three
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveautés Chapter House :
» Chapter House Studios
» The Saint Seiya Chronicles Chapter 1: Temple of Aries de Light-Gemini
» [Vente] White Dwarfs - Chapter Approved - littérature GW
» God Save the... Chapter Master

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Testkarma :: RP :: FH-
Sauter vers: